Plongée

Parmi les activités aquatiques proposées par l’Hôtel Ilio, la plongée à la découverte du monde sous-marin de Capo Sant'Andrea et de l’Île d’Elbe

Eaux cristallines et fonds inexplorés: la parc sous-marin de l’Archipel toscan renferme des trésors d’une beauté insolite et, parmi des milliers de poissons multicolores, il est possible d’apercevoir les épaves de vieilles embarcations antiques qui ont coulé, il y a de cela plusieurs siècles, avec leurs précieux chargements.

Première règle: regardez, mais ne touchez pas. Observez en silence, sans déranger. Les secrets et les images du monde sous-marin se capturent uniquement à l’œil nu ou à l’aide d’une caméra sous-marine. Vous pouvez suivre un poulpe à travers ses cachettes sous les pierres ou suivre le sillage d’une étoile de mer, d’un congre ou d’une murène : l’observation des fonds marins peut offrir des expériences extraordinaires. Et l’immersion en compagne d’un guide-expert peut véritablement nous ouvrir les yeux sur les mystères de ce monde.

Le Boutique Hotel Ilio de Capo Sant’Andrea, situé sur la pointe nord-occidentale de l’Île d’Elbe, dans le Parc national de l’Archipel toscan, offre aux passionnés de plongée l’occasion d’effectuer de fantastiques immersions dans les profondeurs de la mer. Un CENTRE DE PLONGÉE, particulièrement bien équipé et situé à 150 mètres seulement de l’hôtel, organise des cours de plongée et des immersions accompagnées de guides et d’instructeurs PADI. Il est possible de louer des équipements et des bouteilles. Sur la plage de Sant’Andrea, on peut également louer des embarcations à moteur et des canots pneumatiques.

Les profondeurs du golge de Capo Sant’Andrea et environs

Pour les passionnés de plongée sous-marine, les profondeurs du golfe de Capo Sant’Andrea sont un monde à découvrir: « le Piscine, Cotoncello, l’Isolotto, il Careno, le Formiche di Zanca, les fonds de Capo Sant’Andrea ».
La Posidonie, une algue d’un vert brillant dont la présence témoigne de la pureté de ces eaux et offre l’habitat idéal pour de nombreuses espèces de poissons, trouve précisément à Sant’Andrea un environnement idéal pour sa reproduction: les petites castagnoles bigarées, les grives, les poissons-aiguilles, les sargues, les salpes. Tandis que sur le fond marin se détachent les étoiles de mer et les « pinna nobilis ». Plus au large, entre des éventails de gorgones aux couleurs intenses, il est facile de rencontrer des langoustes, des murènes, de grosses lottes, des barracudas, des hippocampes et, en été, avec un peu de chance, également le poisson lune.

Deux épaves de navires marchands d’époque romaine ont été découvertes à proximité de Capo Sant’Andrea: la première juste derrière la côte, la seconde à deux cents mètres de la côte, à une profondeur de cinquante mètres. De nombreuses pièces archéologiques sont exposées au musée de Marciana et au musée de Portoferraio, mais sur le fond de la mer, on voit encore clairement la présence de fragments d’amphores et d’autres traces qui affleurent du fond sablonneux.

À un kilomètre seulement de Sant’Andrea nous attend une immersion au lieu-dit « le Formiche di Zanca », récifs semi-affleurants, qui enchantent par la variété des espèces marines qu’ils accueillent: des éponges, des algues, des coraux entourent des bancs de saragues, d’oblades, de grives colorées et de poulpes, parmi lesquels on peut se déplacer sans gêne. Non loin de là se trouve la « secca del Careno »: vers la côte, ce bas-fond descend graduellement, tandis que vers le large, il forme une sorte d’effondrement sous forme de larges terrasses, jusqu’à une profondeur de 40 mètres. Ici, des tanières, des grottes et des galeries étroites abritent de nombreux poissons de roche, éponges et tuniciers. Le versant le plus beau est orienté à nord-ouest. On y rencontre des gorgones, des langoustes et des rascasses, et on assiste au passage de dentés et de sérioles à la recherche de proies. « Le Formiche » représente l’une des immersions les plus belles de toute l’île.

Autres destinations accessibles en barque

Toute la côte rocheuse qui s’étend vers l’ouest offre de merveilleuses anfractuosités qui s’adaptent à la plongée sous-marine. En parcourant la côte en canot pneumatique, une halte à Pomonte s’impose pour visiter l’épave fascinante du navire marchand Elviscott, un cargo de 62 mètres qui a fait naufrage en 1972, peuplé aujourd’hui de joyeuses colonies de raies et de petites sérioles. De l’Île d’Elbe, on rejoint très facilement l’île de Capraia « la Rossa », qui offre de splendides fonds marins non contaminés. On peut y visiter le hameau et déjeuner dans un petit restaurant.

HOTEL ILIO • Capo S. Andrea • Island of Elba • Tuscany • Italy • Tel. +39 0565.90.80.18 • email: booking@hotelilio.com

Go top
CHIUDI
CHIUDI